Consommer moins en changeant d’isolation ?

Comment faire pour  réduire sa consommation d’énergie lorsque notre maison n’est pas RT2012?  Voici une question que beaucoup de consommateurs se posent.  La consommation énergétique mondiale a explosé au cours de ces dernières années ce qui a occasionné une augmentation des prix des matières premières car il faut le dire l’énergie consommée est principalement d’origine fossile et les ressources diminuent chaque jour. De plus, cette hausse de la consommation énergétique a un impact négatif sur le climat. C’est ce qui explique ce changement climatique qui occasionne des dégâts considérables sur la planète. En ces temps de crise, le mieux c’est de rationaliser sa consommation d’énergie et la meilleure façon d’y arriver c’est  de penser d’abord à l’isolation.

Les travaux d’isolation pour faire des économies d’énergie

Dès qu’on évoque la question de la réduction de la consommation d’énergie,  beaucoup de consommateurs ont  tendance à se pencher sur leur système de chauffage. c’est vrai que le chauffage est l’un des postes d’énergie des ménages les plus importants mais il faut savoir que pour faire des économies d’énergie troquer la vieille chaudière pour un matériel plus performant ou à changer ses fenêtres ne suffisent pas. En changeant vos équipements vous économisez certes de l’énergie mais ce n’est rien comparé à la quantité d’énergie que vous pourrez économiser en isolant votre maison. Une bonne isolation vous fera des gains d’énergie de 30 % et plus.

Par où commencer pour réussir l’isolation de sa maison

Si vous disposez d’un logement ancien,  il faut commencer par l’isolation car la règle d’isolation thermique en matière de construction est récente ce qui fait que les anciennes constructions ne prenaient pas en compte ce détail. Avant d’entreprendre des travaux, vous pouvez effectuer un diagnostic thermique ou trouver un architecte expert sur un annuaire d’architecte. Le rapport de diagnostic de performance énergétique réalisé par un professionnel pourra  vous aider à connaître les travaux à effectuer. Bien traiter la toiture et les murs vous permettront de réduire considérablement les fuites d’énergie.

Isolation des murs

Un isolant désigne un matériau utilisé en construction ou en rénovation pour assurer la réduction des échanges d’énergie entre deux systèmes. Il existe divers types d’isolants à savoir les isolants thermiques, mécaniques, électriques et phoniques. Un grand choix de matériaux isolants est disponible sur le marché. On distingue l’aluminium, l’ouate de cellulose, la laine de roche, le polyuréthane…

Isolation des murs

L’isolation des murs sert à protéger les habitants des fortes chaleurs ou au contraire du froid, des nuisances sonores… Elle permet de réaliser d’importantes économies. Elle favorise aussi la réduction des émissions de gaz à effet de serre et de déchets radioactifs.
Il est possible d’isoler les murs d’une maison par l’extérieur ou par l’intérieur.
L’isolation par l’extérieur est une solution qui consiste à installer le matériau isolant aux alentours de la maison. Elle est assez onéreuse et nécessite une déclaration préalable de travaux. Elle optimise la protection contre les variations de températures extérieures.
L’isolation par l’intérieur est une solution peu coûteuse utilisée par ceux qui ne souhaitent pas voir l’extérieur de leur maison modifié. Elle est moins efficace qu’une isolation par l’extérieur.
L’isolation répartie est une technique généralement mise en œuvre au moment de la construction d’une habitation ou lors des travaux de réhabilitation. Elle est facile à réaliser.

Caractéristiques des bons isolants

Avant de choisir des matériaux pour isoler les murs d’une maison, il faut s’assurer que ceux-ci possèdent des dimensions stables. Ils doivent être faciles à découper et à installer. Ils doivent présenter une bonne résistance à l’humidité, aux cycles gel-dégel, à l’acide humique. Ils doivent aussi avoir des performances longue durée documentées par des experts.

Les isolants minces réfléchissants Aluthermo présentés sur le site Internet www.aluthermo.be peuvent être utilisés lors de la construction ou de la réhabilitation d’une maison. Ce sont des complexes fabriqués à base d’aluminium. Ils ont une épaisseur réduite, ne se tassent pas au fil des ans. Ils n’entraînent pas de perte de surface habitable. Ils facilitent le passage des installations de chauffage, électriques, et autres.
Les modèles disponibles sur le site Internet www.aluthermo.be sont l’Aluthermo Quattro, l’Aluthermo Optima, l’Aluthermo Roofreflex. Il existe aussi des solutions hybrides d’Aluthermo.

Les avantages de l’isolation mince

L’ isolation mince, grâce à son respect de l’environnement et ses multiples bénéfices, fait aujourd’hui partie des isolations les plus prisées. Quels sont les avantages économiques de l’isolation mince ? Quelles sont les applications possibles ? Pourquoi choisir ce type d’isolation ? Découvrez tout cela et bien plus d’informations en lisant cet article.

Les avantages économiques
L’isolant mince réfléchissant permet de gagner trois fois plus de surface habitable qu’ un isolant classique, le tout sans faire augmenter les factures énergétiques. Ce type d’isolant permet en plus de valoriser la valeur financière de l’habitation grâce à sa qualité, son efficacité, et son gain de place en matière de surface et de volume habitables.

Les autres avantages
L’ isolant mince réfléchissant offre un confort thermique en été comme en hiver puisqu’il stoppe le froid et restitue la chaleur dans la pièce en hiver et renvoie les rayonnements à l’extérieur en été. Il s’agit par ailleurs d’un matériaux propre sans fibre irritante et extrêmement facile à poser puisqu’aucun équipement professionnel n’est nécessaire. L’isolation mince est un isolant durable puisqu’il ne craint pas l’humidité et n’attire pas les rongeurs. Enfin, l’un des avantages de ce type d’isolation est sa performance acoustique : l’ isolant mince réfléchissant isole efficacement du bruit.

Les différentes applications possibles
L’ isolation mince peut être posée en sous-toiture en utilisant en matériaux respirant, en combles, ou encore sur les murs en choisissant une isolation étanche. Elle peut aussi être posée au sol, il sera alors nécessaire de poser un plancher par dessus l’isolant. Une bonne isolation passe avant tout par une pose soignée et efficace en limitant le plus possible les entrées d’air. Vous trouverez plus d’informations directement sur internet.

Pourquoi choisir l’ isolation mince ?
L’isolation mince possède de nombreux et divers avantages. Elle offre une forte résistance thermique et se pose rapidement et facilement. Choisir ce type d’isolant, c’est aussi avoir accès à de nombreuses configurations possibles. Non seulement l’isolation mince est un excellent complément d’isolation, mais elle s’adapte à quasiment tous les supports ! A l’intérieur comme à l’extérieur, l’isolation mince est aujourd’hui un matériaux de choix pour une isolation simple, efficace, et propre.

ISOLANT SIMPLE : LE COMPROMIS DE L’ISOLATION TOITURE PERFORMANTE ET ÉCONOMIQUE

L’isolation toiture a toujours été au cœur des préoccupations pour les habitations. Qu’il s’agisse de rénovation ou de nouvelle construction, les techniques pour protéger les toitures sont nombreuses. L’isolation mince en fait partie, et se présente sous forme de rouleaux de faibles épaisseurs. Ces rouleaux sont souvent faits en matières réfléchissantes comme les feuilles d’aluminium ou de plastique et isolantes.

L’isolation mince, un principe simple, mais efficace

L’isolant mince est un système caractérisé par la superposition de plusieurs de matières différentes. Les thermo-réflecteurs captent les rayons solaires et les retransmettent vers l’intérieur pour réchauffer la maison. Les isolants garantissent la protection de la toiture en protégeant la charpente contre les risques éventuels d’humidité. Le nombre de couches varie selon les fabricants, mais le principe reste le même. Entre les couches supérieures métalliques, on y place des nappes d’ouates, de mousses ou des lames d’air. Ainsi, il régule la chaleur externe et empêche celle qui est à l’intérieur de s’échapper. Assez simple à poser, il convient cependant de chercher toutes les infos y ayant trait avant de se lancer.

Où peut-on placer des isolants minces ?

Ils sont particulièrement adaptés pour l’isolation toiture. Polyvalents et pratiques, ils peuvent aussi servir sur les camping-cars et les caravanes. On les retrouve aussi sur les chantiers, les bâtiments industriels et les cabanes de jardins. Certains modèles sont destinés aussi aux murs et aux planchers.

Les points forts de l’isolant mince

Les infos sur cet isolant tournent souvent autour de ses points forts. Il y a d’abord la protection étanche contre l’air et l’eau et le fait qu’il laisse la charpente apparente pour l’esthétique. Il est facile à poser, résistant et possède une durée de vie importante. Son efficacité thermique le favorise pour les opérations de rénovation et de construction. Il reste efficace aussi bien en hiver qu’en été. Dans le premier cas, la chaleur est efficacement restituée à l’intérieur et conservée, le froid ne rentre pas. Ceci permet de réduire considérablement la consommation énergétique due au chauffage. En été, il se charge de renvoyer la chaleur générer sur le toit donc l’intérieur reste frais.

Pourquoi isoler sa maison ?

Une bonne isolation est primordiale pour la maison. Qu’il s’agisse de la toiture, de la façade, des fenêtres ou des portes, le choix de matériaux performants permet de mieux garder la chaleur et de réduire fortement les déperditions d’énergie (tout en allégeant les factures de chauffage par la même occasion). Cliquez ici pour en savoir plus.

La performance thermique est un élément de plus en plus exigé par la réglementation, ce qui touche particulièrement le marché immobilier, tant pour les constructions professionnelles que les habitations personnelles. Un bâtiment mal isolé peut énormément perdre en valeur. Dans certains pays et régions, les travaux d’isolation sont par conséquents soutenus par des primes ou des déductions d’impôts. Reste que si les constructions neuves disposent généralement d’une bonne isolation thermique, les bâtisses existantes, que l’on y vive ou y travaille, doivent être rénovées ou mieux isolées via différents travaux et matériaux.

Mais lesquels choisir pour une isolation thermique optimale, parmi la pléthore d’options disponibles ?

Depuis plus de 10 ans désormais, l’isolant mince est particulièrement réputé car il permet de renforcer l’isolation d’un domicile, soit de lui-même, soit en complément d’une installation existante. On l’appelle également isolant réfléchissant ou isolant mince multicouche, en raison de ses propriétés et de sa composition. Dans la majorité des cas, l’isolant mince est fait de plusieurs couches d’aluminium (ou de film plastique en aluminium) entre lesquelles s’interposent des couches d’ouate, de feutre d’origine animale, de laine minérale ou végétale, ou encore de mousse plastique. Ses performances thermiques et isolantes varient donc selon sa composition. Pour faire le bon choix, vérifier son coefficient de conductivité thermique (en W/t.m2) reste la meilleure solution.

Notons un autre avantage de l’isolant mince: très fin (de 5 à 30 mm d’épaisseur environ), il offre un gain de place non négligeable pour des performances similaires aux isolants plus épais qui existent sur le marché. Cette caractéristique est particulièrement appréciable, en particulier lors de l’aménagement de pièces sous combles, d’autant qu’il se pose facilement et rapidement. L’isolant mince multicouche est donc une option de qualité pour vos travaux d’isolation. Cliquez ici pour plus d’informations à ce sujet.

isolant mince multicouche

Les types d’isolant

On distingue différentes familles d’isolants.

Il existe les isolants minéraux, naturels et synthétiques.

A côté de ces types d’isolant, il existe les isolants minces.

On distingue également l’isolation thermique et l’isolation phonique.

L’isolation thermique désigne l’ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid (source wikipedia).

L’isolation phonique, ou isolation acoustique, vise à éviter la propagation du bruit. (source wikipedia).